Tout savoir sur la couleur en décoration : le guide Beau Beau

Guide couleur en décoration intérieure

Dans l’univers de la décoration intérieure, la couleur est bien plus qu’un simple choix esthétique. Elle sculpte les volumes, joue avec nos perceptions et influence profondément nos émotions. Juste en jouant sur la couleur, on peut rendre un intérieur élégant ou chaleureux, stimulant ou à l’inverse relaxant. Mais comment choisir la bonne couleur ? Plongeons ensemble dans l’univers fascinant de la couleur et son rôle en décoration. Apprenez comment les utiliser pour réchauffer une pièce, agrandir l’espace et bien plus encore. On vous dit tout !

Sommaire

Le pouvoir des couleurs en décoration

L'importance de la couleur en décoration

Pourquoi utiliser de la couleur en décoration ? Bien des éléments sont à conjuguer pour une décoration réussie, et la couleur est souvent au coeur de chaque projet décoratif.

Elles captent l’attention, donnent le ton et peuvent rendre un espace chaleureux, ludique ou sophistiqué. Car sur les murs, le mobilier et les objets du quotidien, les couleurs se mélangent, s’assortissent ou contrastent les unes avec les autres.

Cependant, les couleurs sont aussi nécessaires que difficiles à harmoniser, d’où la popularité des couleurs neutres. Mais il est vraiment dommage de s’en priver, surtout qu’elles sont une expression de notre personnalité.

Le pouvoir de la couleur sur les émotions

Le designer coloriste Jean-Gabriel Gausse, auteur du (fabuleux) livre “L’étonnant pouvoir des couleurs” est catégorique : la couleur nous fait du bien, bien plus qu’on ne peut l’imaginer.

Chaque couleur a des effets différents sur nos sensations car elles activent des zones différentes dans le cerveau.

L'influence des couleurs sur nos émotions

Le rouge va susciter de l’excitation, symbolisant l’énergie, la passion mais aussi l’urgence et va réchauffer une pièce. Des études ont mis en évidence qu’il pouvait augmenter de 3 à 4 degrés la température ressentie dans une pièce !

A l’inverse, la couleur bleue va créer une sensation de calme et de sérénité, et va aussi apporter de l’élégance. Dans un bureau, elle va favoriser la concentration. Par ses vertus hypnotiques, le bleu est une couleur privilégiée dans les environnements médiaux et est parfois utilisée dans les services pédiatriques pour réduire l’anxiété et le recours aux sédatifs.

L’influence de la couleur sur notre perception des volumes

Au même titre que la lumière, la couleur peut également modifier la perception d’un espace pour agrandir une pièce, ou au contraire la rétrécir pour lui donner un côté plus intime.

Agrandir avec des couleurs froides et claires

© foenixhuset

Rechauffer avec des couleurs chaudes

© monsterscircus

Les couleurs claires peuvent faire paraître une pièce plus grande et plus aérée. À l’inverse, une couleur sombre va participer à créer une atmosphère feutrée, mais va également réduire visuellement l’espace.

Beau Beau

Comprendre la couleur

La couleur est en réalité une perception : celle de la réflexion de la lumière. Nos yeux voient quelque chose et vont indiquer une certaine couleur à notre cerveau.

Quand la lumière arrive sur un objet, celui ci va absorber une partie de la couleur et en réfléchir le reste sous forme de longueurs d’ondes allant du violet jusqu’au rouge.

Ce sont ces longueurs d’ondes qui vont arriver jusqu’à notre rétine qui va les traduire en couleur pour notre cerveau. En effet, notre rétine est composée de deux types de cellules photosensibles : le bâtonnets qui vont percevoir la lumière, et les cônes qui vont percevoir les couleurs.

La science estime qu’un être humain est capable en moyenne de faire la distinction entre plus d’un million de couleurs différentes !

Beau Beau

La classifications des couleurs

Cercle chromatique et ses 12 couleurs
Les couleurs sont classées en 3 catégories sur le cercle chromatique, une représentation de la classification des couleurs théorisée par le physicien Isaac Newton au 17ème siècle : les couleurs primaires, secondaires et tertiaires.
12 couleurs dites pures car obtenues sans ajout de blanc ou de noir pour ne pas les altérer. Ne figurent pas sur le cercle chromatique les couleurs neutres.

Les couleurs primaires

Couleur primaire Rouge
Couleur primaire Jaune
Couleur primaire Bleu

En décoration, les couleurs primaires sont le rouge, le jaune et le bleu. Toutes les couleurs découlent de ces trois couleurs primaires. On parle aussi parfois de couleurs élémentaires. En les mélangeant, on obtient des couleurs secondaires.

Les couleurs secondaires

Les couleurs secondaires sont obtenues en mélangeant les couleurs primaires, et sont donc aussi au nombre de 3 : orange, violet et vert.

Couleur secondaire Orange

Le rouge et le jaune forment l’ORANGE

Couleur secondaire Violet

Le rouge et le bleu forment le VIOLET

Couleur secondaire Vert

Le jaune et le bleu forment le VERT

Les couleurs tertiaires

Les couleurs tertiaires sont obtenues en mélangeant des couleurs primaires et secondaires.

On les appelle aussi couleurs intermédiaires et sont au nombre de 6 : rouge orangé, jaune orangé, vert clair, turquoise, indigo, pourpre.

Couleurs tertiaires
Beau Beau

Saturation & luminosité
des couleurs

Vous connaissez désormais le cercle chromatique et la classification des couleurs. Il est temps de s’intéresser à d’autres notions importantes. Chaque couleur se base sur 3 attributs : la teinte, la saturation et la luminosité.

La teinte

La teinte désigne la couleur dont elle est un synonyme : rouge, turquoise, orange…
teinte

La saturation

La saturation fait référence à l’intensité et à l’éclat d’une couleur. Qui sera ainsi plus subtile ou au contraire plus vibrante.

Les couleurs qualifiées de saturées sont très vives.

saturation

La luminosité

La luminosité va plutôt indiquer si la couleur est claire ou foncée. On parle aussi de valeur ou de ton.

Un ton dégradé en ajoutant du blanc, de ton rabattu en ajoutant du noir.

luminosité

On entend parfois parler de vibrance pour qualifier l’intensité d’une couleur. Ce terme est un néologisme utilisé en photographie et qui décrit l’amplification ou non des couleurs les moins saturées. Elle n’est donc pas un attribut d’une couleur en tant que tel.

Beau Beau

Couleurs chaudes, froides ou neutres en décoration ?

Les couleurs chaudes

Les couleurs chaudes sont constituées d’orange, de rouge et de jaune.

Comme leur nom l’indique, elles créent une sensation de chaleur, de convivialité et d’énergie.

Couleurs chaudes en décoration

© Dulux

Couleurs froides en décoration

© Sara Sjögren

Les couleurs froides

L’autre moitié du cercle chromatique est composé des nuances de bleu, vert et violet.

Des couleurs dites froides – nous on préfère parler de couleurs fraîches – qui vont agrandir l’espace et créer une sensation de sérénité.

Les couleurs neutres

Blanc, beige, gris, taupe, noir… bien que ne figurant pas sur le cercle chromatique, les couleurs neutres sont des alliées sans faille de la décoration.

Elles apportent de l’équilibre et s’accordent facilement avec d’autres couleurs. Elles sont donc très populaires quand il s’agit de choisir la couleur de son canapé ou de ses murs.

Couleurs neutres en décoration

© Nicole Franzen

Couleurs sourdes en décoration

Les couleurs sourdes

Les couleurs sourdes sont les couleurs “rabattues” par des pigments de noir et paraissent donc plus ternes et fumées.

Vert kaki, vieux rose, bleu paon… leur point commun réside dans le raffinement subtil qu’elles donnent à un intérieur.

Les couleurs pastels

Bleu glacier, vert d’eau, lavande… les couleurs pastels sont l’exact opposé des couleurs sourdes.

Ce sont des couleurs lumineuses qui évoquent la délicatesse, la subtilité et le rêve.

Couleurs pastels en décoration

© Juniqe

Beau Beau

Comment harmoniser les couleurs en décoration ?

Maintenant que vous connaissez les bases de la couleur, il est temps de définir une palette de couleurs. Car oui, si définir une couleur pour sa décoration peut être un choix cornélien, les associer ensemble n’est pas toujours une mince affaire !

Mieux vaut définir ce qu’on appelle une palette de couleurs avant de vous lancer et de tout changer chez vous, pour être sûr qu’elles iront ensemble et que leur association vous conviendra.

Pour cela, le cercle chromatique sera un outil très utile, car il va vous aider à associer les couleurs suivant 4 types d’association :

La subtilité du monochrome

Choisissez une couleur et associez-lui d’autres nuances plus claires et plus foncées de la même couleur. Cette association s’appelle un camaïeu de couleurs pour créer facilement un intérieur cohérent avec des contrastes subtils

Le risque d’une décoration monochrome est de manquer de relief et donc de caractère. Pour lui donner plus de profondeur, ajoutez des motifs, des imprimés et des textures.

Palette de couleurs monochrome
Décoration monochrome

L’harmonie des couleurs analogues

Pour une décoration colorée mais qui reste sage, associez la couleur principale avec les couleurs adjacentes sur la roue chromatique.

Bien-sûr, vous pouvez aussi décliner ces 3 couleurs en nuances plus claires ou sombres, plus vives ou ternes. Harmonie de couleurs garantie !

Schéma des couleurs analogues
Couleurs analogues en decoration

Le contraste et la vibration des couleurs complémentaires

Les couleurs complémentaires sont deux teintes diamétralement opposées sur le cercle chromatique. Une couleur chaude aura pour complémentaire une couleur froide. Ces associations de couleurs dyadiques sont les plus contrastées et stimulantes.

Le bleu sera mis en valeur par l’orange et vice-versa. Tout comme le rouge avec du vert, ou le violet avec du jaune.

Schéma des couleurs complémentaires
Décoration à couleurs complémentaires

© resene

Palette de couleurs triadiques

Pour retrouver la cohérence des couleurs analogues et le contraste des complémentaires, vous pouvez opter pour une palette de couleurs triadiques en choisissant des couleurs situées à égale distance sur le cercle chromatique, formant un triangle.

Schéma des couleurs triadiques sur le cercle chromatique
Décoration à couleurs triadiques

© Neal Beckstedt

La règle des 3 couleurs

Très populaire en décoration, la règle des 3 couleurs permet d’équilibrer l’utilisation des couleurs dans un intérieur. Elle consiste en une utilisation quantifiée de 3 couleurs pour créer facilement un intérieur cohérent :

  • 60% pour la couleur principale
  • 30% pour la couleur secondaire
  • 10% pour la couleur d’accent
Dans un salon par exemple, choisissez une couleur neutre telle que le gris, plutôt souris pour le sol et très clair pour les murs. Complétez avec un papier peint bleu sur un pan de mur derrière le canapé et un fauteuil bleu. Ajoutez la touche finale avec du jaune sur les accessoires et des coussins.

Ne pas dépasser 5 couleurs

Du moins dans un premier temps. Avant de parfaitement savoir jouer avec la couleur, choisissez-en 5 au maximum dont au moins 2 neutres pour créer une décoration harmonieuse.
Pictogramme Beau Beau

Comprendre et maîtriser la couleur reste un art subtil. Un équilibre délicat entre perception et design. En suivant ce guide, vous connaissez désormais les bases de la couleur et comment les associer. Reste à passer à la pratique ! Faites-vous confiance et lancez-vous. Envie de plus de conseils ? Consultez nos autres guides couleur ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Ça peut aussi vous intéresser
inspiration
Tendance Jungle en papier peint
Guide
Quel est votre style de décoration ?